Face aux problématiques techniques de la création web, il est facile d’oublier qu’il s’agit avant tout d’un exercice de communication. Se concentrer sur la technologie, c’est prendre le risque de négliger ce qui fait votre singularité : les valeurs de votre projet.

La polyvalence dans le web

La communication étant par définition un exercice hybride, de nombreux prestataires cultivent leur polyvalence, grâce à la porosité de l’expérience ou en tirant parti d’une formation généraliste, pour se spécialiser ensuite dans différents domaines. Il n’est donc pas rare de voir un développeur soucieux de graphisme, un rédacteur vous conseiller en marketing ou un directeur artistique capable de coder. Bien entendu, cette polyvalence a ses limites : peu de restaurants font le grand écart entre sushi et blanquette de veau, parce que chacune de ces spécialités réclame un savoir-faire spécifique et qu’assumer les deux, c’est prendre le risque de n’en réussir aucune.

 

Bien penser son cahier des charges

Avant d’acheter une voiture, vous vous poserez la question de l’usage que vous en ferez : les caractéristiques de l’engin ne seront pas les mêmes pour vos déplacements familiaux, des trajets réguliers sur longue distance ou la livraison de colis en ville. Le même raisonnement s’applique à votre site internet : définir l’usage, la cible, le positionnement que vous souhaitez adopter et les moyens que vous êtes à même d’y consacrer consiste la base du cahier des charges qui vous permettra de sélectionner un prestataire. C’est la part de stratégie en amont de votre projet.

 

Un prestataire pour chaque étape

Pour bien comprendre le processus de conception web, filons la métaphore du véhicule : Pour que votre voiture puisse rouler, un travail technique est nécessaire : c’est le rôle du développeur web, qui va concevoir la structure de fonctionnement du site, en assurer la sécurité ainsi que les fonctionnalités additionnelles : boutique, espace client… Vous avez alors des roues, des freins et un moteur. Pour que votre véhicule ait l’air d’une voiture, vous avez besoin d’un concepteur UX/UI [User eXperience, User Interface] : c’est lui qui transformera l’outil en interface, en plaçant les éléments de manière ergonomique et intuitive pour l’utilisateur. Votre voiture est désormais pratique et fonctionnelle… mais pour avoir envie de monter à bord, pour qu’y voyager soit agréable, le directeur artistique doit en créer l’habillage. Cet habillage graphique doit vous ressembler et donner envie à l’usager ; la structure technique et l’ergonomie doivent permettre au design de s’exprimer, ce qui nous montre la nécessité d’une communication permanente entre chacun des acteurs du chantier.

 

La structure du site est prête : comment l’animer ?

Votre voiture est donc bien pensée, bien conçue, élégante et sécurisée. À présent, si vous voulez qu’elle roule, il faut l’alimenter en carburant : c’est la stratégie de contenu, là où le concepteur-rédacteur web travaille la tonalité, la fréquence, les sujets abordés par votre discours. Le community manager se chargera ensuite de l’animation externe de votre communauté. Si tout se passe bien, cette chaîne de prestataires spécialisés respectera les paramètres de l’internet contemporain : la confidentialité (RGPD, cookies), l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) ou la possibilité de consulter votre site sur smartphone comme sur desktop (responsive design) ne sont en effet pas l’affaire d’un seul, mais de l’ensemble des acteurs de la création de votre site. Aussi techniques qu’artistiques, ces tâches réclament donc chacune un savoir-faire spécifique.

 

Des solutions pour simplifier votre chantier web

Positionnement, arborescence, zoning, parcours client, planification des mots-clés, hébergement, base de données, webdesign, iconographie, contenu rédactionnel, développement spécifique, mise-en-ligne, sécurisation, growth hacking, optimisation, animation : confier la gestion de cette longue liste à un partenaire unique peut sembler dissuasif. Pour autant, des solutions existent : de nombreux prestataires 360°, parmi lesquels l’agence FBSD, vous proposent d’assumer l’intégralité de votre chantier, en faisant confiance à leur réseau de partenaires sous-traitants spécialisés pour effectuer les tâches qui sortent de leur champ strict d’expertise. Par ailleurs, le web évoluant, des solutions techniques open-source, telles que le CMS WordPress et les multiples plugins qui le complètent, permettent d’alléger la part technique des chantiers. Les développeurs qui contribuent à ces outils permettent ainsi aux prestataires qui s’en servent de se concentrer sur une application sur-mesure, et sur la part créative du projet.

 

Face aux défis techniques que représente la création web, on perd souvent de vue la part créative indispensable à tout chantier. Après tout, il serait dommage de monter dans sa voiture neuve, pour réaliser qu’on y est mal installé, que l’intérieur est laid et qu’on ne sait pas comment la démarrer.