Quelle différence entre l’entreprise, sa marque, son identité, son logo ? Après tout, qu’est-ce qu’une marque ? Qu’est-ce que le travail de branding, ou élaboration de la marque, apporte à votre projet, à vos clients ?

Vos clients, parlons-en. Pourquoi vous choisissent-ils, vous, vos produits, et pas un autre ? Quels sont les critères qui guident leur décision ? Quel que soit votre secteur d’activité, la concurrence menace : entre concurrents directs et produits de substitution, le client est roi d’abord parce qu’il a le choix. Il ne suffit pas de lui fournir un produit, une prestation de qualité : pour vous signaler au milieu du rayon surchargé, il s’agit de communiquer ce qui vous rend unique. La marque, c’est l’histoire que vous racontez au-delà de ce que vous vendez.

se démarquer sans être hors-jeu - article FBSD branding

Réussir son appel… sans se retrouver hors-jeu

En sport collectif, un attaquant réussit son appel lorsqu’il invente un intervalle au milieu des défenseurs. Faussant ainsi compagnie à ces derniers, il se démarque. Trouver la zone franche que vous êtes le seul à occuper, c’est l’objectif du travail de définition de votre plate-forme de marque : cibler votre positionnement, votre mission, vos valeurs, le message que vous voulez porter et pour lequel vous vous affirmez comme interlocuteur crédible. Le jargon marketing utilise le terme d’USP, « Unique Selling Proposition » : c’est votre proposition de valeur, ce que vous êtes le seul à avoir. Un rapport qualité-prix plus avantageux, un design original, une promesse spécifique ? Cette particularité constitue la première brique de l’histoire personnelle que votre marque portera.

article branding FBSD

Papa’s Got a Brand New Brand

Même dans le cas d’une création d’entreprise, l’élaboration de votre identité de marque ne s’effectue jamais ex nihilo, partant de zéro : comme le dit le philosophe Gilles Deleuze de l’artiste face à la page blanche, créer, c’est d’abord trier. Pour vous, c’est effectuer un état des lieux du territoire que vous occupez et des usages marketing qui y ont cours ; c’est isoler, donc, les spécificités de votre projet, définir les points sur lesquels vous devez mettre l’accent. Ces étapes sont essentielles pour parvenir à une marque qui vous ressemble, une identité qui parle et rassemble. Moins égale plus (parfois) Chez FBSD, nous sommes adeptes d’un courant minimal qui veut que moins la marque comporte d’éléments, plus elle aura de poids : selon les cas de figure, Less Can Be More. Que l’on songe aux marques Apple, Nike ou encore Samsung : quelques signes, quelques lettres, des couleurs mesurées suffisent déjà à dire tant. Simplifier, c’est s’assurer de maximiser l’impact et de mettre en valeur le contenu : la communication doit rester un outil, et jamais prendre le pas sur le message qu’elle doit véhiculer. Le logotype est le précipité de la marque, au sens chimique du terme : il en concentre l’essence, de façon identifiable et cohérente, et représente le point de départ de votre communication : tout en découle et y revient, votre marque, votre identité, en bref – la perception que le monde aura de votre projet.

 

Définir votre spécificité et raconter l’histoire qui en découle grâce aux outils marketing, graphiques et éditoriaux, c’est le processus pour parvenir à créer la fierté de l’équipe qui porte votre projet… et celle du consommateur qui l’adopte.