Naming, branding, charte graphique & papeterie : Vaevi

Incubée, comme FBSD en son temps, chez Seinari, Vaevi propose aux éleveurs équins une solution de test génétique. Nous avons eu le plaisir de contribuer à la mise en place de ce projet, de l’appellation à l’identité visuelle.

À travers une série de solutions de prélèvements et d’analyses génétiques, Vaevi permet ainsi aux éleveurs d’optimiser la reproduction de leurs animaux, d’éviter aux poulains d’hériter des maladies et autres traits négatifs de leurs parents. Né à Rouen en 2014, le projet s’adresse donc au monde équin… d’un point de vue scientifique. Si l’on veut éviter de verser dans l’inélégance du stéréotype, du facile collage – un chercheur en blouse blanche, muni de bottes au milieu d’un pré – la rencontre de l’univers scientifique et de celui du cheval présente une part de défi. Nous avons opté pour un emblème en deux tons, se concentrant avant tout sur la figure d’un poney légèrement cabré. 

La nuance de vert, teinte naturelle ici électrisée et contrôlée, permet de souligner le blanc qui l’entoure et le noir qui la souligne via l’appellation « Vaevi ». L’ensemble est ainsi discrètement signalétique, dynamique et rassurant. L’exercice du naming est souvent délicat : immédiatement efficace sans s’en contenter, une appellation réussie souscrit en outre aux codes inhérents au contexte auquel appartient le projet. Recherchant ici un positionnement scientifique, en interlocuteur de confiance pour éleveurs équins, nous avons opté pour l’abstraction pharmaceutique : un mot, seul (Biogaran, Boiron), présentant des sonorités pleines et n’évoquant, a priori, pas grand’chose.

En seconde lecture, c’est le phonétique qui dévoile la promesse sous-jacente au projet : « va et vis », ou l’injonction faite au poney né en bonne santé… puisqu’on a pu y veiller. L’accroche « Génétique Équine Normande » [GEN] peut ainsi se permettre d’être plus évidente dans le sens, moins poétique dans ses sonorités, en complément et en caution à l’appellation.